En bref

par Philippe Goudard

Un clown fait rire. Si le personnage ridicule ou trop décalé ne peut être pris au sérieux et son comportement admis uniquement en spectacle, les artistes qui lui prêtent vie en mettant tous leurs savoir-faire à son service sont bien des professionnels exerçant un art et un métier qui demandent apprentissage, talent et expérience.

 

Le jeu et le rire sont l’origine et la finalité du clown dont l’art suit et illustre les théories. Mais la gamme des effets que peut provoquer l’artiste est aussi étendue que les représentations que véhicule sa créature, du sourire au rire, du plaisir à l’effroi. C’est pourquoi les variantes culturelles de l’expression clownesque sont si nombreuses.
À la fois artisanal par ses techniques et esthétique dans ses expressions, l’art des clowns est fait d’habiletés et de créativité. Plusieurs types de pratiques professionnelles existent, qui vont de l’interprétation, parmi d’autres dans sa carrière, d’un rôle de clown au théâtre ou au cinéma, jusqu’à l’exercice exclusif du métier de clown dans les différents domaines qui l’accueillent : cirque, music-hall, cabaret, espace public ou encore travail social. Dans ce cas les compétences essentielles, d’acteurs, d’aptitudes au jeu, corporelles ou en improvisation, sont complétées par de nombreuses autres, musicales, acrobatiques, auxquelles s’ajoutent les connaissances nécessaires au terrain d’application, comme pour les clowns en milieu hospitalier.
Toutes ces techniques concourent à la créativité du clown, dont les reprises, entrées et spectacles sont élaborés par improvisations progressivement structurées ou par écriture préalable, puis ajustés en interaction avec le public. Les formes du clown ont évolué au fil du temps, des personnages et emplois théâtraux à la Renaissance, aux figures de la comédie clownesque nées dans la piste du cirque et aux héros comiques du cinéma burlesque.
L’art des clowns a mille visages : clowns acrobates, musicaux, excentriques, comiques du music-hall, de cinéma, télévision, sur Internet et il s’épanouit aujourd’hui dans de nombreux registres et œuvres qui constituent un vaste répertoire.